Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 16:53
Jusqu'il y a peu, le terme "après-ski" était pour moi un terme qu'on utilisait dans des phrases comme "Tu peux me passer pes après-ski?" ou "Ils sont d'un joli rouge, tes après-ski!".
En gros, ces deux mots étaient synonyme de "Moonboots". Rarement utilisé, mais synonyme quand même.

Jusqu'il y a peu donc. En réalité, jusqu'au fameux week-end en Autriche donc j'ai déjà fait mention dans l'article précédent.

Dans le bus, c'est une amie qui a la première mentionné ce concept. Parce que oui: "l'après-ski" est un concept: un de ces rituels qui rendent beauf la pratique du ski en Allemagne.
Tout d'abord, il est important de préciser que ces deux mots se prononcent "aprèshiii".
L'aprèshi est tellement culte qu'il a droit à son article Wikipedia. Et pour ceux qui ne comprendraient pas l'allemand, voilà mon interprétation de la chose.

Skier, c'est fatiguant. C'est un sport assez exigeant qui vous met à l'épreuve. Après une bonne journée de ski, personnellement, j'aime prendre une douche, m'assoir dans un fauteuil confortable, boire un verre de lait et manger une tartine de Nutella (souvenirs, souvenirs).
L'Allemand, lui, a une autre conception du reconfort après l'effort. Chez lui, le verre de lait devient un verre de schnapps. Et la tartine de Nutella devient...un verre de bière!
Et oui! L'aprèshi c'est ça!
C'est se retrouver dans un espace délimité comme celui que l'on voit sur la photo suivante:

http://www.mountainstar.info/uploads/pics/skigebiet_koessen_003.jpg
Les panneaux de plastique sont la frontière entre le monde de la tartine de Nutella et celui du schnapps. A l'intérieur, tout est permis. On reconstruit ses forces à grand renfort d'alcool et...de musique d'aprèshi (cf. article précédent).
Le bonheur quoi.

Il y a même des courageux qui y passent les heures séparant la fermeture des pistes (16h environ) et l'ouverture du buffet au restaurant de l'hôtel (19h30 environ). Si, si.

http://jagdhof.obergurgl.at/images/content/large/ihr_skiurlaub/skihuetten_1.jpg

Dans tous les cas je n'aurais pas goûté aux joies indiscibles de l'aprèshi étant donné que je n'ai pas été foutue de termine une journée de ski sur mes deux jambes!
Enfin ça, je vous le raconterai au prochain épisode!

Allez! Tous avec moi: "Ich weiss nicht mehr, wie du aussiehst, ... Besoffen!"

Partager cet article

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Ca c'est typisch!
commenter cet article

commentaires

Who's Who?

  • : Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Contact