Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 03:26
Récompensé à Cannes et à Berlin (donc ayant respectivement reçu une plante verte et un ours en peluche), Fatih Akin est un réalisateur dont le talent a déjà été reconnu. Ce n'est donc pas le film d'un débutant que nous sommes allés voir dimanche dernier l'Homme et moi.
Finalement le cinéma c'est un peu comme la Bourse. Tant qu'à dépenser 7 euros, autant essayer de limiter les risques et de parier sur le bon cheval...

Nous sommes donc allé voir Soul Kitchen, le dernier  film du réalisateur sus-nommé.

http://cdn50.ne.be/librairy/movies/7676/21223.jpg

Soul Kitchen, c'est le nom du restaurant que tient Zinos. Ou plutôt l'espèce de local gigantesque où on trouve des tables et des chaises sur lesquelles il est possible de s'assoir pour commander de la nourriture de cantine (insalubre, la cantine).
Et puis une fois que le décor est posé, on prend le même et on le confronte à des tas de problèmes merdiques (mais qui restent réalistes) et à des tas d'événements positifs!
Et heureusement pour moi: tout est bien qui finit bien!




Un film agréable, drôle et qui donne envie d'ouvrir un restaurant!
Je conseille donc aux personnes qui ont l'occasion de le voir!
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Kino et Cinéma
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 10:04

Dans la colonne de droite s'est glissé un nouveau lien vers un blog tout jeune: le blog de gastronoMIe ou blog de Mi pour les intimes.

 

Encore un nouveau blog?

 

Wouiiiiii!!

 

Mais un blog qui n'est pas tenu par moi, ou plutôt pas seulement par moi. C'est le blog du chat Mi, de sa maman et de sa tante préférée (en même temps il n'en a qu'une seule).

 

 

 

Mi-et-grosse-toque-1-bord-noir.jpg 

 

 

Ce blog est donc le fruit d'une coopération culinaro-culturelle entre votre Meringue et sa soeur, les deux demoiselles tentant d'apprendre la cuisine. Tout en vous faisant partager leurs réussites et leurs échecs!

 

Je ne peux donc que vous conseiller le blog de Mi! :-)

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Cooking
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 11:27
Un grand classique des premiers jours de janvier:

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2010 et une bonne santé!

Des tonnes de chocolat (sans prise de poids et crise de foie), un appartement toujours bien rangé sans que vous ne fassiez quoique ce soit, un bisounours qui vous sert un petit déjeuner tous les matins et vous emmène au boulot sur un tapis volant, une chorale enchantée qui vous suit partout comme dans Ally Mac Beal...

En gros tout ce que vous souhaitez!! :-)

Et de mon côté...

De mon côté je vais mettre mon année 2009 de côté et enchaîner sur la suivante.

2009 au rapport:
Des études enfin terminées, un stage, une embauche, une augmentation, toujours le même homme, une seule et même ville depuis plus d'un an, un seul appartement depuis plus de 9 mois (durée moyenne d'une année scolaire dansl'enseignement supérieur), Londres, Florence, Paris, Rome, des voyages, des livres, des films... Un peu de tout en somme! :-)



Saint Sylvestre 2009...

De très beaux feux d'artifice! :-) 
A l'allemande quoi...

Neues Bild

Bonnes résolutions 2010:
Enfin récupérer mon diplôme papier, garder le même appartement (ou gagner au loto l'argent pour en acheter un) courir un marathon, me souvenir de ce que je lis, continuer à apprendre à faire la cuisine, acheter un ordinateur qui démarrera sans qu'on le secoue, un portable avec lequel je puisse appeler et qui permette aux gens de me comprendre, non seulement continuer les cours de flûte mais aussi comprendre ce que je je joue...
Liste sans fin! :-D

Et vous??

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Qui suis-je
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 21:24
La fin de l'année et le Père Noël m'ont ammené de beaux cadeaux: toutes les cartes qui ont nourri ma boîte aux lettres (pour une fois que c'était pas une pub de Pizza Joey's!)!!

En exclu et rien que pour vos yeux...


P1010702.JPG
P1010703
P1010701

MERCI BEAUCOUP A TOUS CEUX QUI ONT PENSE A MON ANNIVERSAIRE ET A M'ENVOYER LEURS VOEUX!!

Une mention particulière à la carte de Romain et Nadia dont le texte était vraiment parfait!

Et un merci encore plus gros à Anna pour avoir posté le DVD de Totoro avec les poussins... :-)

Claire
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Qui suis-je
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 17:40
"Ooooh! C'est tellement mignon! C'est digne d'un film romantique! " s'est exclamé ma collègue alors que je lui racontais ma dernière mésaventure.

Et oui: il m'est encore arrivé un truc. Rien de grandiose. Plutôt quelque chose de ridicule et ce même si les gens à qui je le raconte trouve ça mignon.
Bon ok j'évite d'insister sur la partie où j'ai l'air stupide et je préfère raconter la fin.

Ok, ok: je vous raconte à vous aussi.



L'Homme est né un 16 décembre. C'est donc en toute logique que je souhaitais lui souhaiter son anniversaire ce mercredi 16 décembre 2009.
Sauf que VW en avait décidé autrement et que le super meeting hyper important à propos du projet hyper secret numéro 2200008 avait été programmé ce jour là.
J'ai donc un peu cogité (mais pas trop: après je risque le mal de tête) et prévu quelques petites surprises que voici…

Mercredi 16/12/2009

4h30

Le réveil de l'Homme sonne. Bizarrement, il sort du lit assez rapidement. Il se traine jusqu'à la salle-de-bain.
J'attends que toutes les portes soient fermées. L'Homme est alors bien dans la SDB.
Je me lève et cours sur la pointe des pieds jusqu'à la cuisine. Ce qui demande une maîtrise suprême de l'art japonais du Chutontapasentendu (parce que bon courrir discrètement, faut le faire).
Dans la cuisine, j'ouvre le congélo et j'en sors un paquet de Bretzel. J'en sélectionne trois qui ont l'air mignon et je les colle au four.
Pendant qu'ils cuisent, je prépare un thermos de café frais. J'y rajoute sucre et lait en proportion raisonnables.
Je glisse le tout dans un sac avec deux sachets de bonbons, deux bananes (dont une qui dit "Happy Birthday") et des serviettes "Happy Birthday".
J'ajoute enfin l'IPOD de l'Homme sur lequel j'ai téléchargé une aventure de Winnie Puh et Tigrou… (No Comment!)

http://www.kaleidoshop.de/produktkatalog/produktgrafiken/cd-winnie-puuh-13--wuensche-erfuellen-080114.jpg


5h
L'Homme sort de la salle-de-bain. Héberlué, il me regarde avec une tête genre "Maiiiieuuuu. Il est 5h quoi!"

5h10
Je lui tends son sac de voyage. Il est tout content: il a du kkaaaaaffffééééé pour faire la route….

5h30
L'homme est parti. Je me remets au lit. Dur, dur la vie.

6h30
Mon reveil sonne

7h05
"AAAAH MON DIEUUUU!".
Je me lève


La journée de boulot se passe, tranquillement.


17h
Désertion. Tous les mercredis à 17h, je quitte le bureau pour cause de cours de flûte.

18h30
Je suis de retour à la maison. Après une tartine de pain, j'entreprends la mise au point de la suite de ma surprise.
L'oreille collée au téléphone, je gonfle des ballons Tigrou et les accroche à une ficelle puis à un ceintre que je pends à son armoire.
Je forme une montagne à l'aide de notre couette géante et y fait s'y assoir Tigrou. Tout fier, il tient une enveloppe entre ses papattes.
Je prépare enfin un gâteau Chocolat-Beurre de cacahouètes ("Tention! Je bas les blancs en neige! Ca va faire du bruiiiit! ….. BRUIIIIIIIIT…. Allo? T'es toujours là?").

20h45
Le gâteau est prêt mais encore tout chaud et l'Homme arrive à la gare à 21h15.
Je décide de coller le gâteau dans la neige, sur la terrasse.

21h00
Le gâteau est tout froid. Je le démoule, le glisse dans un sac avec les bougies "HB" et les allumettes. Je saute sur mon vélo et zouuu!

21h15

Je suis sur le quai de la gare. Le train a un peu de retard mais se profile à l'horizon.
J'attends, le gâteau dans les mains, les bougies allumées. L'air béat et surtout débile. Mais bon j'assumme; c'est pour une bonne cause.

21h16
Le train se vide.
Pas d'Homme à l'horizon.
Un type se fout de moi. Et moi je trouve pas ça drôle du tout. J'ai vraiment l'air bien con. (c'est la partie que je résume normalement).
Je me tourne. A gauche: rien.
A droite, au loin bien au loin: deux silouhettes dont l'une est trèèès grande. L'Homme et son collègue! Et ils se barrent limite en courant!
Mes gesticulations n'y changeront rien: ils sont déjà partis.

21h17
Je traverse la gare en courant (en talons, of course…) puis la place de la gare enneigée (donc là j'évite de m'en manger une et de me ruiner dans le gâteau).
Je vois l'Homme et son collègue disparaître derrière l'église des Huguenots. Je jette donc le gâteau dans mon panier, retire mon antivol et saute sur mon vélo.
Je pars à leur poursuite.

Ah et j'allais oublier: j'avais accroché un ballon Tigrou à un parapluie géant. Donc là il faut m'imaginer avec un parapluie dans la main gauche, un ballon Tigrou me volant en plein figure toutes les deux secondes, tenant mon guidon de l'autre main, un gâteau dans un panier… Bref la totale.

21h18
Je les vois au niveau du Mac Do de la place des Hugenots.
"Schaaaaaatz", que je hurle en agitant le parapluie.

L'Homme se retourne et me regarde, encore plus abasourdi que le matin. Genre "Ben… T'es là?".
Je descends du vélo et commence à me plaindre (of course): "Maaaiiieuuuu! Pourquoi tu m'as pas attendue???"
Et là de lui expliquer que j'ai eu l'air d'une grosse idiote sur mon quai. Je profite de ma narration pour lui coller la parapluie au ballon dans la main droite, le gâteau dans la main gauche, y replanter les bougies et les allumer.
Son collègue se marre à mort mais trouve ça très mignon.
L'Homme a l'œil un peu mouillé. Finalement ça vallait le coup d'avoir l'air débile.

21h25
On rentre à la maison.
Une fois arrivés, l'Homme découvre la déco Winnie Puh et Tigrou et ses cadeaux. Il trouve ça mignon. On mange le gâteau.


Bref une journée qui se finit bien et un anniversaire qui en fut un malgré le Geschäftsreise!
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Cooking
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 16:35

Le samedi s’est très bien terminé. J’ai passé l’après-midi à faire les magasins à Lille avec une Val et sa sœur qui m’ont changé les idées. Et puis le soir, petit resto avec ma meilleure amie.


Un peu de douceur dans ce monde de brutes injuste qui m’en  veut personnellement quoi…

 

Mais ça n’était qu’une petite pause. Le Déééééstin avait décidé d’attendre le dimanche pour  frapper de nouveau

(petite musique flippante de film d’horreur ou, au choix, musique à vous tirer les larmes des yeux des films tragico-dramatico-héroïques)

 


Dimanche matin : messe.


Oui. Pour ceux qui me connaissent, ça m’arrive une fois par an, pour la messe de Ste Cécile.
Quelques heures à promettre au prêtre d’être bien sage, à dormir, à jouer surtout. Pour – comme d’habitude – repartir en courant histoire de pouvoir prendre mon train à l’heure.


Et je suis à l’heure à la gare de Douai. Et c’est à l’heure que je monte dans mon train pour Lille.

 


Et c’est 5 minutes après s’être mis en route que mon TGV s’arrête.

Je trouve ça suspect.
J’essaie de ne pas m’inquiéter.

 



Sauf que c’est le jour où la Seuneuceufeu a décidé d’être efficace. En moins de trois minutes, le contrôleur s’est rendu au petit téléphone bleu du train à partir duquel il peut faire ses annonces.

Et donc il annonce…


Brreeuuuuuiiiiiiiiiippppeuuuuu…. Chers passagers. Notre train est arrêté en pleine voie. Nous vous prions de ne pas descendre…. (….) accident de personne (….)…. Une heure de retard ».


Vous noterez que la phrase a une construction quelque peu spéciale. J’interprète : 

    • le Breuuuuiiipppeuuu, c’est le son bizarre émis par les hauts parleurs au début de chaque annonce. C’est pour être sûr de bien réveiller les gens et de leur faire exploser les tympans.
    • Les trous dans la phrase, c’est de la sélection personnelle. Les infos retenues sont les plus importantes et ce sont celles qui ont fait toc toc à la porte de mon cerveau. Et quand la porte a été ouverte, c’est celles qui ont déclenché une réaction presque prévisible.

Me voilà donc à pleurnicher dans un TGV entre Douai et Lille parce qu’un misérable égoÏste pauvre homme s’est jeté sous le train qui me précède.

Parce que mon train va avoir une heure de retard et que, du coup, je vais louper le bus que j’étais censée prendre à 13h15 à Lille et qui devait me conduire à Nuremberg.

Pourquoi me laisser passer 12h dans un bus quand on peut me pourrir encore plus la vie ?


 

Et là de nouveau des personnes inestimables me sont venues en aide ;-)

Un grand merci à elles également! :-)

 

Après une heure de trajet détourné, mon train s'est posé en gare de Lille Flandres. Un peu désespérée, j'ai quand même tenté de courir jusqu'à Lille Europe pour voir si le bus n'y était pas encore. Bien évidemment que non. Je suis donc retournée à Lille Flandres, pensant y prendre un train pour Paris. Et c'est là que j'ai appris qu'il y avait un autre trajet possible: Lille Europe - Bruxelles - Cologne - Nuremberg - Erlangen.

 

J'ai donc traîné ma valise jusque Lille Europe. Puis d'un côté de la gare de Bruxelles Midi jusqu'à l'autre. Puis d'un quai de la gare de Cologne à l'autre avant de faire pareil à Nuremberg.

De retour à la maison à une heure du matin, je n'ai eu que le temps de maudire Hermès, jeter ma valise dans un coin et m'endormir.

Voilà donc comment s'est terminé mon voyage!



ps: c'est le week-end suivant que j'ai appris que, contrairement à ce que me disaient les conditions générales de vente d'Eurolines, je ne serais pas remboursée de mon billet! Youpiiii!

 

 

 


Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Voyage - voyages....
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 20:06

Il y a eu la fois où mon instituteur m’a dit que j’allais avoir zéro parce que j’avais parlé avec ma voisine pendant l’interrogation.

Il y a eu la fois où le beau brun dont j’étais amoureuse m’a rejetée pour une fille dont le nom était proche de celui d’un supermarché.

Il y a eu la fois où, rentrant de vacances en Allemagne, je me suis retrouvée seule dans notre appartement rennais à devoir gérer une inondation sans mes colocs.

Mais tous ces exemples pris un peu au hasard ne sont que pipi de chat et crottes de moineaux en comparaison de ce qui m’est arrivé le week-end dernier.


Cœur sensibles : s’abstenir !


Tout commence parfaitement, un vendredi matin où – miracle- je ne dois pas travailler (je récupère un samedi passé à Francfort pour la boîte).

J’accueille d’abord le sosie de Super Mario qui vient vérifier que mon chauffage au gaz fonctionne bien histoire que notre propriétaire soit en règle avec l’Etat.

Puis une fois le jeune homme mis à la porte, je finis ma valise, programme le GPS, pars faire le plein et zouuuu ! C’est parti pour la France !

Parce que oui, je fais plutôt le trajet en voiture.





Pourquoi ?

1/ Erlangen-Douai en train = environ 12 à 13h et 200 à 250 euros aller-retour

2/ Nuremberg – Douai en avion + train = long et surtout cheeeer

3/ Erlangen-Douai en voiture = 6 à 7h de trajet et 80/100 euros aller-retour…

Donc voilà : je prends la voiture parce que au niveau qualité-prix, c'est presque aussi bien que la lessive Bonux qui lave, récure, fait la vaisselle et chante sous la douche.


VENDREDI donc, je prends la voiture direction le nord.

La route se passe très bien : beaucoup de camions mais pas de bouchons, un nombre limité de crétins roulant en BMW à 200 sur la voie de gauche… Tranquille donc.

J’arrive chez ma grand-mère où je reste quelques heures en attendant la répétition de l’harmonie.

Après avoir bien papoté, je remonte dans la voiture pour aller à la répétition.


Et là, c’est le drame.


La voiture se met à émettre un bip suraigu et à clignoter de partout. L’association subtile des décorations de Noël des Galeries Lafayettes et du cri d’un lama dont les poils de truffe prendraient feu (donc agonisant dans d’horribles souffrance, sa mise en plis de chez Maniatis étant ruinée) ayant un effet immédiat : je commence à paniquer, les bips stridents de voiture me faisant flipper à mort. Je tremblote au volant comme une parkinsonienne.

Je parviens tout de même à atteindre Auberchicourt (bon ok : il n’y a qu’un kilomètre à faire mais bon) et à me garer.


J’appelle l’Homme.


Meringuette : « Chériiiiii ? La voiture fait bip bip de partout et le symbole de la batterie s’allumme et elle fait bip bip et puis elle me dit un machin avec Werstatt et puis elle fait bipbiiiiiiiiiiip!!!!… »

L’Homme : « Elle affiche quoi la voiture ? Exactement ? »

Meringuette : « Euuuuu…. Machin Werkstatt…. »

L’Homme : « Bon tu refais un test et tu me décris plus exactement ce qui se passe ».

Bon d'abord on va participer à la répétition de l'harmonie et éventuellement trouver quelqu'un qui puisse me sauver la vie.

Meringuette: "Ma voiture elle dit 'Generator Werkstatt' et elle bippe de partouuuuuuut!!!!"


Un second test de condurage de voiture nous permet malheureusement de rayer de la liste la première possibilité de panne: l'ordinateur de bord aurait abusé sur le chocolat à la cannelle et aurait été perturbé par un apport en sucre trop important.


Même en le rebootant, il affiche la même prédiction terrifiante: GENERATOOOOR WERKSTATT.


Meringuette: "(H)alloooooo? Il dit Generator Werkstatt. C'est la batterie?

L'Homme: "C'est le eulteurnateur" (comprendre "alternateur").


Et merde.


MAIS mon sauveur a déjà fait son apparition en la personne de J.

Donc là, pour les besoins du film, imaginez-vous J. volant dans le ciel dans son costume de super héros Dior, la cape au vent, entendant mon cri de désespoir (cf: 'Ma voiture elle dit....').

J. surgit de nulle part (enfin si: du ciel) et se pose devant la salle de répétition.

J: "Quelqu'un a une voiture qui dit Generator Werkstatt et qui bippe de partout?
Meringuette: "OUIIIII! Moiiiiieuuuuu"

Et là, J., en bon super héros, va emmener la voiture, vérifier la batterie, ramener la voiture.
Un vendredi soir, entre 22h et minuit.

Et le samedi matin, adorable de superitude héroïque dont il peut faire preuve, il commence sa matinée par brancher un voltmètre sur la batterie de Generator Werkstatt pour découvrir que l'alternateur est mort, emmener la voiture au garage pour vérifier que la théorie est bien bonne, appeler toutes les casses des environs pour me trouver une pièce de rechange (pour faire choux blanc).

Bref: un énorme merci une nouvelle fois!

L'Homme décide finalement de me faire poser la voiture au garage. Me voilà donc de nouveau au volant du truc qui bippe de partout, totalement déprimée mais voyant toutefois une solution se profiler au loin.

Laisser voiture. Repartir en bus. Attendre une semaine (temps de cuisson nécessaire) puis récupérer le bien le week-end suivant.

Aaaah... Si tout avait pu se passer auuuussi facilement.... La suite au prochaine épisode!!!


Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Voyage - voyages....
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 21:40
Tiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiil!!

Essai sur la sexytude dégoulinante de hotitude de Til Schweiger, symbole de l'allemand parfait et de l'homme arrivé à maturité, ou équivalent allemand de Brad Pitt. 


Introduction
Pour répondre à ma soeur préférée et à d'autres éventuels (lecteurs) lectrices n'ayant pas encore eu la chance de baver devant Til,
Til Schweiger, c'est ça:


1/ Un jeune homme avec un potentiel énorme:

a/ Un grand potentiel...





b/ Beaucoup beaucoup de potentiel...

 

c/ Enooooooormément de potentiel!...



 


2/ Qui, comme pas mal d'hommes et comme le bon vin, voit son sex appeal augmenter exponentiellement avec son âge....

a/ Un visage indéniablement plus sauvage et plus mûr...




 b/ Un visage renvoyant tous les poupins imberbes des films Disney au placard...




 c/ Et un coooorps mon dieu, mais un cooooooorps!!!





(on en voit un petit bout à droite. J'ai eu le magazine entre les mains il y a deux ans et je peux vous GARANTIR que ça valait le coup d'investir dans le papier. Rah mon dieu ces photooos! Malheureusement introuvables sur le net...).

3/ Un corps parfait (pardon: homme parfait) qui se construit également un personnage à la hauteur des fantasmes féminins...

a/ L'homme brutal (de Inglourious Bastards...)




b/ L'homme expérimenté qui n'a peur de rien...



c/ Mais aussi le caramel mou craquant qui baisse sa garde, tombe amoureux et s'attache (troooop mignon)...




(Ah mon dieu ce regard de chien battu et ce bouquet de fleur!!)


Conclusion:
Bref l'homme qui a compris que pour les femmes, le mec idéal est un paradoxe insoluble: un homme viril, dominant, mais craquant, attentionné et amoureux.
Le tout sur fond de physique parfait (ah ce torse!!!), de regard de braise et de visage soooo viril!

Allez, toutes avec moi: TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIl!!!

Conclusion non officielle:

TIIIIIIIl! EPOUSE MOI!!!

(je suis peut-être pas top model mais je parle avec un accent français: c'est craquant ça, non?)






Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Kino et Cinéma
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 21:00
Ni rêve, ni réalité, la chanson que vous avez pu entendre et voir dans l'article précédent est en réalité une blague!

Elle est tirée du film Männerherzen...


C'est l'histoire de 5 mecs (dont deux hyper sexy faut l'avouer. Le top du top étant Tiiiiiiiil) tous très différents les uns des autres. L'un est un looser complet, l'autre un mec presque marié qui dérape quelques jours avant le jour J, un mec sans avenir en couple, un divorcé aux pulsions de violence incontrôlables et enfin un super séducteur super successfull.

Ce dernier (Tiiiiiiiiil) est un producteur qui compte se faire énormément d'argent en produisant Trucmuche (j'ai oublié son prénom), chanteur populaire à succès.

Vous l'aurez compris: c'est la star de l'article précédent.

Ce dernier est un mélange de Madonna (pour les caprices de star) et de chanteur de Schlager (les rengaines allemandes ringardes). Le beau Til est obligé de le supporter pour s'en mettre plein les poches. Il va donc enregistrer son super tube: la chanson que vous connaissez!

Un film hilarant que je conseille à toute personne pouvant le voir! Une bonne partie des meilleurs passages sont bien sûr ceux où on voit notre chanteur!

Bon diverstissement!

Et parce que je n'y résiste pas....




 
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Kino et Cinéma
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 17:58


Rêve ou réalité?

A vous de décider!!
 
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Ca c'est typisch!
commenter cet article

Who's Who?

  • : Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Contact