Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 18:41

Quand je pars en vacances avec ma famille, mon papa glisse toujours une cassette dans le lecteur ultra moderne de notre Espace dernier cri. Pour nous calmer, nous occuper, ou bien pour couvrir nos cris. Je ne sais pas trop. Dans tous les cas il le fait. C'est lui qui choisi, parfois nous. Ce sont des gags de comiques connus dont j'ignore le nom, parfois de la musique. Et parfois cette chanson....

 



Une nouvelle stagiaire a débarqué chez nous et elle s'appelle Natalie.
C'était suffisant pour que la petite Claire branche son cerveau sur celui de la grande et que cette dernière se mette à chantonner Nathalie toute la journée...

"La place rouge était blanche,
La neige faisait un tapis,
Et je suivais par ce froid dimanche,
Nathaliiiiiiiiiiie"


Marrant de se dire que j'ai connu l'époque des cassettes audios. Et qu'avant, je faisais mon jogging avec un baladeur cassettes...

Aujourd'hui, mon rêve c'est ça....



CLIQUER ICI POUR LA VIDEO DE DEMO

Le super pouvoir ultime de l'amateur de musique, le luxe suprême que je m'offrirai un jour quand mon salaire aura doublé et que mes (futures) actions auront vu leur valeur en bourse doubler...
Imaginez: on peut écouter de la musique dans chaque pièce. La même, qui vous suit, ou un morceau différent dans chaque pièce!
C'est comme si diiiieuuuu s'était penché sur mon cas et avait pondu un produit rien que mon mon immenssissiiiiimme personne!
Nan: cet article n'est pas sponsorisé...

En attendant, la petite merveille, je ne peux pas me la payer.
Et comme je suis triste, je raconte mon malheur à tous ceux que je connais. Y compris un petit ingénieur en Mechatronik très sympathique qui me révèle le secret suivant:
pas besoin d'acheter tout le matoooos dans mon cas!
Je peux commencer avec la RADIO WIFI! Ouaaaiiii!

Pourquoi?
Parce que mon but à court terme, c'est tout simplement de pouvoir écouter Europe 1 dans la salle de bain.
Sans PC portable, c'est difficile.
Mais avec une radio WIFI, ça serait jouable!

Ne reste plus qu'une question: J'ACHETE LAQUELLE avec mon premier salaire?
Quelqu'un s'y connait?

Merci pour les conseils! :-)

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Musique - Musik
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 13:01
Ce dimanche en me levant, j'ai pris ma décision. Aujourd'hui, ça sera dimanche douceurs.
J'ai envie de me faire plaisir et ma Raison approuve.

J'attrape mon jogging et mon super T-Shirt de chez Décathlon, je traverse l'appartement mes chaussettes dans une main et mes baskets dans l'autre avant de me retrouver dans l'entrée où j'enfile le tout. Meupeutrois, montre GPS et zou!

Il n'est pas encore 9h et l'air est frais. Très agréable pour commencer la journée!
Et puis les rues sont vides. Je croise à peine quelque courageux allant acheter leur petit déjeuner à la boulangerie du coin.

Hop, hop, hop!
Je me sens comme un petit personnage de jeux vidéo dont la jauge de bonne humeur et de super pouvoirs se remplirait un peu plus à chaque foulée! Youpiiii!
Je finis par me rentrer tout doucement.

Seconde étape pour positiver: se préparer un petit déjeuner de rêve.



Au menu: un oeuf à la coque, une tartine de pain beurrée pour les mouillettes (j'en rêve depuis deux mois, de mouillettes! Ca fait des années que je n'en ai pas mangé...), des weetabix, du lait, un yaourt, du thé... Woui je sais il manque le fruit, mais bon... Histoire de faire de ce moment un pur délice et frôler l'extase totale, j'ajoute quelques éléments indispensables: Virgin Radio en fond sonore, le pète oeuf acheté à Dresde et la moufle à oeuf de chez Butler.
Mon seul regret: avoir oublié mon coquetier en forme de poussin au grenier... Snif snif! Bon il n'empêche: il est cool mon ptit dèj!

Et une fois avalé, je suis soudainement prise de l'envie de faire la cuisine! J'ai prévu de faire quelques douceurs à mes collègues et à l'Homme. Je me mets donc aux fournaux une fois le bazard du petit déjeuner englouti par le lave-vaisselle.

L'autre jour en faisant les placards, j'ai repéré une plaque de chocolat à l'orange. Si vous vous souvenez de l'article que j'ai écrit UN PEU PLUS TOT SUR CE BLOG, vous en concluerez qu'elle a fini de la même façon que la dernière fois: en GATEAU! :-)



A part ça, je voulais me débarasser d'un fond de myrtilles qui me restaient. J'ai donc fait une fournée de muffins aux myrtilles pour mes collègues.
 J'ai suivi la recette très simple que j'ai trouvé sur un de mes blogs cuisine cultes: SUCRISSIME (je ne peux que conseiller!!!).

Voici les muffins avant passage au four....



Et les voilà après!



Vous noterez que...les muffins se sont multipliés! Ben oui: je n'avais pas lu le passage sur le fait qu'il ne faille remplir les moules qu'à moitié! Je ne m'en suis rendu compte que trois minutes après! Du coup j'ai ouvert le four et vidé quelques muffins. Sauf que la croûte avait déjà un peu cuit. Ce qui fait qu'au final, je me retrouve avec des espèces de ptits gâteaux un peu étranges mais...qui sont tout aussi bons que les muffins!



Ah d'ailleurs au passage: j'ai rajouté un peu d'extrait de vanille liquide pour relever le goût de la pâte! :-) Sur ce... Il me reste encore plein de chose à rayer de ma liste d'expériences positives! Ma petite jauge de bonne humeur n'est pas encore totalement remplie!




M'en vais faire un peu de vélo!


ps; ce dimanche Bonne Humeur s'est terminé sur une rencontre à la Entlas Keller de la Berg. Au menu : Bretzel géant et eau gazeuse. Ah du pain tout croustillant de jour de fête.
Et aujourd'hui, soirée romantique. Ou de l'art d'aller chercher deux menus à emporter chez le japonais après le boulot et le passage à la Poste, de tout glisser dans la vaisselle des grands jours (ah! c'est vrai! On mange tous les jours dans de la porcelaine! :-D ), de planter quelques bougies pour le décor, Yann Thiersen en fond sonore, et c'est partiiii pour la soirée romantique aux chandelles! :-)
Dommage que je n'ai pas fait de photos: la table était magnifique!
Ah si je n'étais pas déjà en couple, je me trouverais exceptionnelle et je m'épouserais! :-D
Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Cooking
commenter cet article
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 08:57


Je tiens tout d'abord à vous remercier pour votre participation au grand jeu concours: "qu'est-ce-que cette débile de Claire a bien pu encore essayer de dessiner avec ses moufles?"

Vous êtes pas mal à vous être approché de la réalité et du pourquoi du comment je me promène maintenant avec une boîte de plastique sur la tête quand je vais au boulot....



L'autre jour, je décide que je vais ramener le vélo antique passé à mazelle la Bretonne à la maison. Sauf que les freins, bein c'est pas ça.
Du coup je roule très prudemment, pour pouvoir freiner en cas de besoin quand même. Et je décide qu'une fois arrivée dans les environs de l'appartement, je descendrai de mon vélo pour terminer à pied.

Sauf que je passe devant un PLUS.

Non, non: pas devant un signe mathématique dessiné au sol par des extraterrestres désireux de conquérir notre planète ou par des étudiants bourrés un jeudi soir.
Un magasin.

Ben woui: le Plus ici, c'est la supérette du coin.
Bref.

Je passe devant le plus. Ou plutôt je vais: il me reste encore dix mètres à parcourir.
Un type se trouve au milieu du trottoir (der Gehweg: leçon Assimil 67 ou approchante).

Il me reste 9 mètres à parcourir.
Le type en question me tourne le dos. Je mesure l'ampleur du danger. Un écrabouillage lamentable est envisageable.

Il me reste 8 mètres à parcourir.
Le type se décide. Il lance son pied droit en l'air et le pose sur le sol d'une façon décidée: il va rentrer dans le Plus. Ce qui signifie qu'il libère la voie réservée au vélo signalée sur les troittoirs allemands par une couleur rose. Là où c'est rouge/ rose, Barbie dégage et fait place aux cyclistes.

Il me reste 5 mètres à parcourir.
Du coup je décide de braquer un peu vers la gauche, de telle sorte que j'augmente la distance qui sera entre nous quand je passerai à côté de lui. Je vais longer les vélos qui sont rangés dans les porte-vélos (le truc à traits sur la gauche).

Il me reste 3 mètres à parcourir.
Le type change d'avis. Il repart vers la gauche. Et là tout s'enchaine!
Je suis toujours dans son dos: il ne me voit pas. Je ne peux pas aller plus à gauche sans me faire écraser par une bagnole. Je freine mais il est trop tard: je lui rentre dedans!!

Je fini par terre, MON SAC AUSSIIIIII, mon vélo s'étale comme une merde dans une autre direction, emportant avec lui un morceau de ma peau non négligeable pendant que le type, propulsé vers l'avant par le choc, s'écrase au sol les genoux les premiers.

Je me lève, toute tremblante et sous le choc, bégaiyant avec un accent français de demoiselle en détresse (pas volontaire au départ) :
"Hiiii! Monsieur? Vous allez bien? Vous pouvez vous lever? Comment vous vous sentez? Vous avez quelque chose? Vous pouvez vous lever? Vous vous sentez bien? Vous pouvez marcher? Vous allez bien?"

Le pauvre homme fini par pouvoir me dire que ça va (une fois qu'il a arrêté de gémir de douleur), me montre son jean troué et fini par pouvoir marcher.
Les images d'assurance dansant dans ma tête finissent par disparaître et je me calme tout doucement.

"Vous venez d'où de France?
- Du Nord. Vous allez bien? Vous pouvez marcher? Bougez un peu pour voir??!!!
- Ravi d'avoir fait votre connaissance, même si c'était dans ces circonstances".

Finalement il a été très gentil, il m'a dit au revoir et il est allé faire ses courses pendant que moi je suis rentrée à pieds à la maison! :-D

Et depuis, je porte un casque. Juste au cas où....





Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Travail - Famille - Patrie(s)
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 18:36

Vous connaissez déjà le principe, donc je vous laisse jouer...




Amusez vous bien!!

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Travail - Famille - Patrie(s)
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 19:46

Je vous ai raconté la journée passée à Arras à attendre que Placebo fasse son apparition sur scène.

Et bien voilà maintenant un titre de leur nouvel album, juste comme ça, parce que j'avais envie de l'écouter ce soir...



Et en les regardant jouer vient la question...
Comment parvient-on à un résultat pareil?
Finalement, ils ne font "que" jouer de la musique. Mais ce qu'on peut observer ici (et sur scène) va bien au delà. Je ne vois pas seulement des gens qui jouent. Ces musiciens dégagent un magnétisme et ont une aura telle qu'on a l'impression d'observer quelque chose transcendant le réel.

Bon ok j'ai l'air de délirer, mais je les trouver tout simplement époustouflant, hypnotisant et terriblement érotiques ;-)

Bonne écoute!

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Musique - Musik
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 13:15

La semaine dernière,
au même moment,
je revenais de ma première journée de travail.

Woui woui vous m'avez bien lue.

La petite fille qui rêvait de devenir écrivain, puis journaliste (avec mon étape boulangère et ma phase musicienne professionnelle) est aujourd'hui responsable du Campus Management pour ANP Germany.
Avec un vrai CDI, un vrai statut de salarié et un un chèque à la fin du mois.
Je ne dis pas ça pour la ramener, mais juste pour signaler que je n'y crois toujours pas vraiment. Difficile de se dire que l'on n'est plus étudiante quand on a plus ou moins été ça toute sa vie et que le but ultime de son existence a toujours été de ramener des bonnes notes à la maison.
Ah s'auto déprogrammer! Tout un programme!

Je marche donc maintenant sur le chemin qui mène au monde des adultes. Gestion de budget, sécurité sociale et impôts: me voilààààààààà! :-)

Heureusement pour faire passer la pilule, j'ai eu droit à mes petits cadeaux.
L'Homme a opté pour un présent aliant l'utile à l'agréable. Désormais, non seulement je pourrais me laver et me parfumer au Miss Dior Chérie, mais EN PLUS, je pourrai m'hydrater le corps au Miss Dior Chérie!


Si c'est pas du luxe et de la décadence tout ça....

Sinon les Boparents ont opté pour la solution "bon cadeau". Shopping chez Esprit: me voilàààà!
Non pas que je sois une adepte fondamentale de la marque, mais ils font de très bons costumes...



Pour en revenir à ma première journée, tout s'est bien passé. J'avais juste oublié de ramener un extrait de mon casier judiciaire (si, si: il en faut obligatoirement un pour être autorisé à travailler!!).
Je l'ai commandé sur internet (non, non: je ne rigole pas non plus. On peut faire la démarche en ligne pour facilité la chose et surtout la rendre plus rapide. Je ne peux rien dire: j'ai reçu le dit papier sous 5 jours!!).

Et depuis... Ma foi je me replonge dans le bain!
Et je ressors mes cours de management de projet. Je dessine des petits cercles, je remplis des tableaux et des calendriers...
Et un jour, je pourrai vous présenter mon bébé: une vraie page internet rien que pour toi, public! :-)
(enfin j'entends une page internet sur le site internet de ma boîte dédié à mon boulot, ma personne et ma nouvelle coiffure).

A part ça faut que j'aille choisir ma tenue pour demain moi!

Et vous votre première journée de travail?
Quel effet?











Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Travail - Famille - Patrie(s)
commenter cet article
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 02:09

Vous savez déja que les Français suicidaires s'expatriant dans des contrées lointaines et sauvages existent bel et bien.
Et que la Bavière, loin d'être un endroit civilisé, est un Land d'une violence inouie (ah! Quand les cuistots écrasent leurs Schnitzels!)! Mais on y trouve tout de même de courageuses jeunes femmes qui y vivent et se rencontrent même de temps en temps.
Les KNÖDELLES!

Cette fois-ci, ça sera Jade et moi à Munich!

Une très bonne journée passée à découvrir la ville.
Un très bon petit dèj au Café Richard, une promenade et un arrêt imprévu pour tester des masques chez Lush et surtout quelques heures à la Freibad!



Le plus grand moment:
'Mais... Euuuu... Il n'a qu'une ficelle là! Le ptit vieux n'a qu'une ficelle pour l'habiller! Et il va sauter du tremplin le plus haut! HIIIIIII!'
(vision d'horreur)

Pour finir, retour à la gare où il faut que je me faufile dans un train régional.
Ben oui: j'ai pris un Bayern Ticket. Ca coûte moins cher, mais du coup les TGV sont interdits.
Pour me donner du courage et parce que Kip en avait parlé: j'achète avec Jade deux parts de flan parisien et une tartelette au citron à la Brioche Dorée de la gare.



Puis il faut monter dans le train. Mon entraînement parisien s'est révélé rentable: j'ai réussi à avoir une place assise en me faufilant entre les gens.
Ce qui n'a pas été le cas de tout le monde: beaucoup étaient assis par terre, d'autres dans le couloir... Moralité: impossible d'accéder aux toilettes.... HIIIIIIIIIIIIII!!!

Une fois arrivée à Nuremberg, le calvaire est presque terminé.
Sauf que...
J'ai oublié mes flans dans le train! Je m'en rend compte une fois dans la gare. Je la retraverse donc dans l'autre sens (ceux qui connaissent la gare de Nuremberg compatiront...) et je tente de retrouver le train.
Heureusement j'ai une bonne mémoire visuelle: j'avais repéré une affiche en face de l'escalier descendu pour quitter le quai.
Je remonte l'escalier, courre, courre, et retrouve mon wagon. La boîte (et ma veste) est là!! Je la prend en lançant un "merci mon dieu!".
Les Allemands rigolent et moi j'essaie de sortir de là avant que les portes ne se ferment:
"SORS! SORS! T'as plus le temps!! LE SABLIIIIEEEER!!"

Finalement le retour se fait relativement tranquillement. Au détail près que le train était dégueu, mais bon...

Une journée tout de même très agréable et plein de nouvelles adresses à tester à Munich!

MERCI JADE! :-)

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans La communauté des Knödels
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 02:25

Pour notre dernier jour à Londres, nous avions prévu de rester dans les environs de la gare de St Pancras, pour des raisons techniques évidentes.

 

On débute la matinée en jetant un dernier regard sur la fameuse vue dont je vous ai parlé (ici la partie droite du panorama)


Puis ce sont nos derniers pas dans Londres, l'achat de livres dans une bouquinerie (ah! Pour une fois qu'un livre en anglais ne coûte pas 15 euros!) et le retour vers la France....



En espérant pouvoir revoir la ville l'an prochain! :-)


Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Voyage - voyages....
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 19:47

Reprenons notre voyage londonien... Et l'ordre chronologique de ma pauvre vie (moua, moua, moua).

Après une nuit quelque peu chaotique (je crois qu'on avait forcé sur la clotted cream...) et un très beau lever de soleil sur la Tamise, nous revoilà d'attaque pour notre seconde journée...

Au programme:

La City
(histoire de voir un des lieux où une bonne partie du monde se fait et se défait)...




Vous noterez la présence de couverts voyageurs, immigrés sans papiers introduits en Angleterre illégalement...


 

 

Puis départ vers l'East End, quartier on ne peut plus éclectique à recommander pour son marché couvert (très très beau de dedans: il est complètement rénové, les magasins sont très modernes et je pense qu'on y trouve le plus de restaurants Bobos au m2 dans tout Londres!)....


et le café où Jack l'éventreur montait en collaboration avec la CIA ses plans d'extermination de la population extraterrestre de Londres :



(là je dis fuck à mon image de mon moi privée ET à mon ego étant donné que je suis pas coiffée et mal sapée, mais impossible d'avoir les couverts ET le nom du pub sur la même photo...)

Un petit Afternoon Tea au Coffee Market House (recommandé par les éleveurs de champions) et nous voilà reparties à la recherche... D'une poste!
Sachez qu'en Angleterre, les postes ne sont pas jaunes, ne courrent pas les rues et sont très peu visibles au commun des mortels. En voilà des gens qu'ils ont envie de travailler!
Bref on a tourné pendant un très long moment avant de parvenir à acheter quelques timbres après d'un toutefois très aimable postier!

Pour ensuite repartir chez Belletata en passant par la case:

Canada Tower à Canary Wharf....



Oh pardon: elle est là!

 




Canary Wharf d'où on pouvait voir....

 

et...


 

 Quelques gouttes de pluie et deux arrêts de DLR plus tard, nous observons notre but avant d'emprunter le tunnel de l'Isle of Dogs qui nous y mènera directement...





Oh que c'est choli tout ça! Une fois arrivées, direction la cuisine où nous tentons de préparer des "spécialités" françaises pour notre hôte: une quiche au roquefort et aux noix ainsi qu'un gâteau au chocolat! Le tout avant d'aller nous mettre au lit: le départ est pour le lendemain!




Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Voyage - voyages....
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 20:44
Suite au commentaire passionné d'une lectrice habituée, me voici en brune...



En matinée, avant de partir au resto pour fêter l'anniversaire de la grand-mère de l'Homme.
On remarquera les cheveux fraichement lavés et coiffés au sèche cheveux, le fond de teint Chanel tout frais, le léger coup de fard à paupières et le mascara Lancôme pour ensuite s'attarder sur le petit coup de stick crème de Huit Heures avant de regarder la photo suivante, prise en fin d'après-midi...






Les cheveux un peu moins bien coiffés, le maquillage un peu moins frais, le lipstick effacé par la truite et les poches sous les yeux à avoir entendu du bavarois presque toute la journée... :-D
Mais les cheveux toujours bruns! :-)


Voilà j'espère que votre vie en sera bouleversée et que vous irez tous vous acheter la super coloration Schw... (pas de pub ein!) qui m'a transformée! :-D

Repost 0
Published by Votre Meringue au pays des Baisers - dans Qui suis-je
commenter cet article

Who's Who?

  • : Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Le blog de Votre Meringue au pays des Baisers
  • Contact